A l'aube de ses 75 ans, René Chaumont souhaitait laisser un témoignage probant de ses qualités de basse profonde à sa famille et à ses amis en enregistrant une recueil d'airs et de chansons. A l'audition de cette voix naturelle qui a conservé ses qualités originelles, Luc Baiwir lui suggère de sortir ces enregistrements de la confidentialité. C'est ainsi qu'en septembre 2007, René Chaumont dédie ce récital à Liège, sa "Ville bien-aimée, la Cité Ardente, ville d'art par excellence... de tous les arts !"

      Ainsi les amateurs d'opéra auront le bonheur d'apprécier toute l'étendue de cette basse noble, du mi aigu au contre-ut grave. René Chaumont se découvre comme une des basses les plus spectaculaires de notre époque, passant sans effort de la puissance du répertoire lyrique à la légèreté des mélodies de Massenet ou de Fauré.

Extrait de "La Chanson Varègue" (Rimski Korsakow) :

 

Extrait de "Elégie" (J. Massenet - L. Gallet)

 

      La diversité de cet album plaira aux spécialistes des grandes voix comme aux autres. Ici, la puissance n'exclut jamais la musicalité. Le pianiste Jean-Claude Hecht accompagne avec brio ces vingt et une oeuvres, toutes chantées en langue originale, à l'exception de l'air de la Calomnie, présenté ici en français.

     Basse noble et bohème, René Chaumont est bien à l'image du Pays de Liège, la Patrie des Arts, à la fois profond et primesautier.

(texte d'après Jean-Denys Boussart)

 

Ci-contre, le pianiste et le chanteur devant la maison natale de Grétry.

 

      Sur la pochette du disque, René Chaumont, né dans l'impasse Graindor, se détache sur le tableau "Grains d'or au coucher", un champ de blé signé du peintre Maggy Willemsen, artiste bien liégeoise, elle aussi.

 

Toute ma reconnaissance à Madame BLATTEL, maître de chant honoraire à l'Opéra Royal de Wallonie, à Liège, Belgium. Son amitié de toujours et sa précieuse expérience m'ont guidé judicieusement dans le choix de la diversité des oeuvres de cet album. Un grand merci Suzanne !

 

Contenu du CD :


  1. O Isis und Osiris (La flûte enchantée) W.A. Mozart  2:56
  2. Les Berceaux G. Fauré, S. Prudhomme  3:02
  3. Vi Ravviso (La Somnambule) Bellini  2:27
  4. Elégie J. Massenet, L. Gallet  2:08
  5. Les couplets de Vulcain (Philémon et Baucis) Ch. Gounod  2:48
  6. Clair de lune G. Fauré, P. Verlaine  2:53
  7. Le Pas d’armes du roi Jean C. Saint-Saëns, V. Hugo  4:38
  8. Il Lacerato spirito (Simon Bocanegra) G. Verdi  4:07
  9. En prière G. Fauré, S. Bordèse  3:02
10. La Chanson varègue (Sadko) Rimski Korsakow  2:36
11. L’Espwèr (création) L. Baiwir, J-D. Boussart  3:02
12. La jolie fille de Perth G. Bizet  4:07
13. Le Disque d’or R. Chaumont, E. Verhaeren  2:10
14. L’air du Cardinal de Brogni (La Juive) F. Halévy  4:15
15. L’air de la Calomnie (Le Barbier de Séville) G. Rossini  5:17
16. Chanson de la mort de Don Quichotte J. Ibert, A. Arnoux  2:33
17. Final de Robert le Diable G. Meyerbeer  2:58
18. Sur la grève J. Jongen, H. de Regnier  4:08
19. Silva (Ernani) G. Verdi  2:59
20. Le Voyageur G. Fauré, A. Sylvestre  1:55
21. In Dieses Heil’gen Hallen (La Flûte enchantée) W.A. Mozart  4:11

 

            Durée totale : 69:06


Opéra de Paris - 1982-1986